Sur l’EuroVelo 15 de l’Allemagne à la costa néerlandaiseSur l’EuroVelo 15 de l’Allemagne à la costa néerlandaiseSur l’EuroVelo 15 de l’Allemagne à la costa néerlandaiseSur l’EuroVelo 15 de l’Allemagne à la costa néerlandaiseSur l’EuroVelo 15 de l’Allemagne à la costa néerlandaiseSur l’EuroVelo 15 de l’Allemagne à la costa néerlandaiseSur l’EuroVelo 15 de l’Allemagne à la costa néerlandaiseSur l’EuroVelo 15 de l’Allemagne à la costa néerlandaise

Sur l’EuroVelo 15 de l’Allemagne à la costa néerlandaise

Sabina et Stephan étaient tellement enthousiastes de leur premier voyage à vélo l’année dernière en passant par Vienne, Prague, Dresde et Heidelberg qu’ils ont décidé de faire un voyage à vélo cette année le long de la Véloroute Rhin (EuroVelo 15). A chaque fois ils décrivent leurs expériences passionnantes sur leur propre site. Nous voudrions partager au moins une partie de leur périple sur l’EuroVelo de la frontière néerlando-allemande jusqu’à l’estuaire du Rhin et Hoek van Holland.

2 – 6 août


Après la nuit à Cleve, la dernière nuitée de ce voyage en Allemagne, la pluie a cessé mais le vent est revenu. Le moment le plus fort de la journée était la traversée de la frontière pour entrer au Pays-Bas que nous avons célébré en prenant une photo devant le panneau. Comme on peut lire partout et aussi beaucoup de nos amis nous l’ont dit, les Pays-Bas sont un paradis pour les cyclistes et nous confirmons que c’est vrai. Aux Pays-Bas, il y a dans la majorité des cas des pistes cyclables indépendantes de la chaussée pour les voitures. Même les ronds-points ont des voies séparées pour les cyclistes et les voitures leur donnent toujours la priorité, donc l’un ne sent aucun danger.

 

 

 

 

 

 

La route nous a conduits le long des barrages en passant par Nijmegen à Arnhem. Nous avons pu contempler les maisons au toit de chaume, elles avaient l’air magnifique ! Nous avons traversé Arnhem mais quelques kilomètres derrière la ville mon pneu arrière s’est crevé. Heureusement, nous avons réussi à franchir les 10 derniers kilomètres jusqu’à l’hôtel où nous l’avons réparé. Grace à une bonne assistance le problème a finalement été réglé beaucoup plus vite que nous avions attendu.

 

         A part de nombreux toits de chaume et moulins à vent, nous avons aussi vu beaucoup d‘oies et de tourterelles sur les champs le long des canaux néerlandais. A Werkendam, nous avons réservé quelque chose de spécial – le B&B le plus sûr de notre voyage. Notre chambre était en fait un ancien dépôt de la poudre à canon dans une forteresse désaffectée avec des murs extrêmement épais. Ce bâtiment est maintenant utilisé comme une maison d’hôtes qui contient plusieurs chambres.

 

Notre itinéraire nous a ensuite amené à Dordrecht en passant par le parc national De Biesbosch. Nous avons continué vers Rotterdam et sur cette partie de la route nous avons pu contempler les beaux moulins de Kinderdijk. Devant Rotterdam nous avons pris le waterbus – un large catamaran destiné pour un transport rapide des piétons et des cyclistes.
 

A Rotterdam nous sommes arrivés dans un autre monde. Dans cette grande ville célèbre pour son histoire marine on peut trouver de nombreux sites impressionnants. Notre liste non exhaustive comporte les maisons cubiques, le vieux et le nouveau port, l'église Saint-Laurent, l’énorme pont Erasme, le petit déjeuner à King Kong et beaucoup plus. Le pont Erasme est un pont basculant comme presque tous les ponts aux Pays-Bas. Il est fascinant d'être debout au milieu et observer le spectacle : pendant environ 15 minutes les piétons, les cyclistes, les voitures et les tramways doivent attendre patiemment pour laisser passer le navire. L’excursion en bateau de 2.5 heures dans le port de Rotterdam était également intéressante. Il s’agit du premier port en Europe et le numéro 12 dans le monde entier.

Après Rotterdam, la route nous a conduits vers l’estuaire du Rhin à Hoek van Holland. C’était une partie d’à peu près 35 km avec le port de Rotterdam toujours sur notre gauche où nous avons dû faire face à un vent contraire fort. Pour cette raison c’était sans doute l’étape la plus lente de notre voyage. A Hoek van Holland le Rhin se jette dans la Mer du Nord qui fait partie de l’Océan atlantique et c’était aussi notre destination finale. Nous avons posé nos vélos dans le sable et nous nous sommes fièrement embrassés et profité de ce moment.

Sabine et Stephan ont commencé leur voyage à vélo déjà le 23 juillet 2016 à Furttal, la région suisse où ils habitent. Vous pouvez découvrir toutes leurs expériences sur l’EuroVelo 15 dès le début jusqu’à la frontière allemande ici ou regarder leurs photos.