De Bâle à Karlsruhe, à travers l'Alsace et les vignobles allemandsDe Bâle à Karlsruhe, à travers l'Alsace et les vignobles allemandsDe Bâle à Karlsruhe, à travers l'Alsace et les vignobles allemandsDe Bâle à Karlsruhe, à travers l'Alsace et les vignobles allemandsDe Bâle à Karlsruhe, à travers l'Alsace et les vignobles allemandsDe Bâle à Karlsruhe, à travers l'Alsace et les vignobles allemandsDe Bâle à Karlsruhe, à travers l'Alsace et les vignobles allemandsDe Bâle à Karlsruhe, à travers l'Alsace et les vignobles allemands

De Bâle à Karlsruhe, à travers l'Alsace et les vignobles allemands

A partir de la frontière suisse, le Rhin constitue une frontière naturelle entre la France et l'Allemagne, l'Alsace et le Bade-Wurtemberg, les Vosges et la Forêt Noire. La Véloroute du Rhin suit les deux rives sur près de 200 kilomètres, longe réserves naturelles et ouvrages hydroélectriques, traverse les pittoresques villages d'Alsace, visite Strasbourg, la capitale européenne, avant d'entrer à Karlsruhe.

Côté français, la Véloroute Rhin démarre dans le sens sud-nord au niveau de Huningue, près de Bâle, suit le canal Rhin-Rhône, longe la réserve naturelle de la « Petite Camargue », traverse la forêt de la Hardt, passe à proximité d'Ottmarsheim et de sa célèbre église abbatiale romane, de l'écluse Le Corbusier datant de 1960 à Niffer, puis à Fessenheim, patrie de Victor Schoelcher, pour rejoindre l'ancienne ville forte de Neuf-Brisach, la citadelle de Vauban classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Elle se poursuit jusqu'à Artzenheim.  [...]

Déviation entre Hartheim et Breisach jusque fin juin 2016.

Déviation entre Kappel et Wittenweier jusqu'au 31 décembre 2016. Plus d'info ici.

(+)

Une grande partie du chemin alsacien de l'EV15 se fait dans la nature.

Ce qui n'empêche pas de faire un crochet par les grandes villes alsaciennes de Mulhouse et Colmar, faciles d'accès grâce à des aménagements cyclables.

Jusqu'à Strasbourg, capitale de l'Europe aux innombrables monuments historiques, classée patrimoine culturel de l'humanité par l'UNESCO, une douzaine d'écluses et des petites églises de caractère ponctue l'itinéraire. Par la digue des hautes eaux et le village de La Wantzenau, réputé pour ses restaurants, le parcours passe à proximité immédiate de la gigantesque passe à poissons de Gambsheim et traverse forêts alluviales et réserves naturelles. Au-delà de Sessenheim, où Goethe séjourna, la petite ville de Lauterbourg est la dernière étape alsacienne de la Véloroute Rhin.

Côté allemand, la Véloroute Rhin relie Bâle à Karlsruhe en traversant le Markgräfler Land, une terre viticole de renom, à l'instar des collines du Kaiserstuhl, situées à quelques kilomètres de Fribourg en Brisgau. C'est sur des chemins majoritairement plats que la Véloroute Rhin parcourt la région la plus chaude et la plus ensoleillée d'Allemagne. En dépassant l'Europa-Park de Rust, on accède à Rastatt, ville en bordure du Rhin dont les monuments historiques baroques, comme la résidence du margrave Louis-Guillaume de Bade et les vestiges de la fortification datant de la révolution badoise, témoignent de son histoire mouvementée. Enfin, L'EV15 entre à Karlsruhe, ville très jeune dont la première pierre fut posée le 17 juin 1715, avec l'édification du château qui devint la nouvelle résidence du margrave Charles Guillaume de Bade-Durlach.

Télécharger les informations utiles

 

 

  • 200 km
    de piste
    cyclable
  • 883 Km
    utilisé pour le transport
    des marchandises
  • 1233 Km
    Longueur
    du Rhin
  •  

 

  • Centrale hydroélectrique de Kembs

    Situé dans le sud du Haut-Rhin, à l'aval immédiat du port de Bâle, l'aménagement hydroélectrique de Kembs a été mis en service en 1932. Il comprend un barrage, des écluses et une centrale hydroélectrique. Sérieusement endommagés à plusieurs reprises durant la seconde guerre mondiale, l'aménagement est reconstruit après guerre, nationalisé en 1946 et transmis à Electricité de France qui vient d'être créée (Au fil du Rhin www.aufildurhin.com).

  • Musée de la ligne Maginot de Marckolsheim

    Ligne de défense construite pendant l'entre-deux-guerres le long de la frontière franco-allemande, la ligne Maginot traverse toute l'Alsace du nord au sud, de la limite du département de la Moselle à la frontière suisse, sur quelques 200 kilomètres. Installé dans une casemate à Markolsheim, ce mémorial doit rappeler les terribles combats des 15, 16 et 17 juin 1940 lors desquels la ville de Marckolsheim a été détruite à plus de 80%. Les locaux ont été aménagés tels qu'ils se présentaient en 1940 : chambres de tir, groupe électrogène, dortoir, poste de commandement, puits d'eau potable, etc. Ils sont équipés d'armes d'époque telles que les canons anti-char, mitrailleuses, mortiers, fusils mitrailleurs...

  • Strasbourg - les ponts couverts

    Entourée par deux bras de l'Ill, la « Grande île » constitue le centre historique de la capitale alsacienne. Ajoutée à la liste du patrimoine mondial de l'Unesco en 1988, elle comporte une multitude de bâtiments historiques qui en font un exemple des cités médiévales : la cathédrale, les quatre églises anciennes, la maison Kammerzell, le palais Rohan, ancienne résidence des princes-évêques, les ponts couverts...

  • Château de Karlsruhe

    Fondé le 17 juin 1715 par le Margrave Charles-Guillaume de Bade-Durlach, dans une forêt où il s'était reposé après une partie de chasse, le château baroque de Karlsruhe fut le tout premier édifice de la ville à sortir de terre. Signifiant littéralement « le repos de Charles », Karlsruhe possède une architecture urbaine construite en étoile autour du château, duquel partent 32 rues en éventail. Outre le Landesmuseum, musée universel installé dans le château, réunissant l'histoire, l'art et la civilisation en une grande exposition d'histoire culturelle, Karlsruhe est aussi connu pour l'un de ses habitants, Karl Drais, l'inventeur en 1817 du Vélocipède, aussi appelé Draisienne, l'ancêtre de la bicyclette.

  • Réalisé
  • Non réalisé
  • Plannifié

Les pays

Les étapes