De Bâle à Karlsruhe, à travers l'Alsace et les vignobles allemandsDe Bâle à Karlsruhe, à travers l'Alsace et les vignobles allemandsDe Bâle à Karlsruhe, à travers l'Alsace et les vignobles allemandsDe Bâle à Karlsruhe, à travers l'Alsace et les vignobles allemandsDe Bâle à Karlsruhe, à travers l'Alsace et les vignobles allemandsDe Bâle à Karlsruhe, à travers l'Alsace et les vignobles allemandsDe Bâle à Karlsruhe, à travers l'Alsace et les vignobles allemandsDe Bâle à Karlsruhe, à travers l'Alsace et les vignobles allemands

De Bâle à Karlsruhe, à travers l'Alsace et les vignobles allemands

A partir de la frontière suisse, le Rhin constitue une frontière naturelle entre la France et l'Allemagne, l'Alsace et le Bade-Wurtemberg, les Vosges et la Forêt Noire. La Véloroute du Rhin suit les deux rives sur près de 200 kilomètres, longe réserves naturelles et ouvrages hydroélectriques, traverse les pittoresques villages d'Alsace, visite Strasbourg, la capitale européenne, avant d'entrer à Karlsruhe.

Côté français, la Véloroute Rhin démarre dans le sens sud-nord au niveau de Huningue, près de Bâle, suit le canal Rhin-Rhône, longe la réserve naturelle de la « Petite Camargue », traverse la forêt de la Hardt, passe à proximité d'Ottmarsheim et de sa célèbre église abbatiale romane, de l'écluse Le Corbusier datant de 1960 à Niffer, puis à Fessenheim, patrie de Victor Schoelcher, pour rejoindre l'ancienne ville forte de Neuf-Brisach, la citadelle de Vauban classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Elle se poursuit jusqu'à Artzenheim.  [...]

Déviation entre Hartheim et Breisach jusque fin juin 2016.

Déviation entre Kappel et Wittenweier jusqu'au 31 décembre 2016. Plus d'info ici.

(+)

Une grande partie du chemin alsacien de l'EV15 se fait dans la nature.

Ce qui n'empêche pas de faire un crochet par les grandes villes alsaciennes de Mulhouse et Colmar, faciles d'accès grâce à des aménagements cyclables.

Jusqu'à Strasbourg, capitale de l'Europe aux innombrables monuments historiques, classée patrimoine culturel de l'humanité par l'UNESCO, une douzaine d'écluses et des petites églises de caractère ponctue l'itinéraire. Par la digue des hautes eaux et le village de La Wantzenau, réputé pour ses restaurants, le parcours passe à proximité immédiate de la gigantesque passe à poissons de Gambsheim et traverse forêts alluviales et réserves naturelles. Au-delà de Sessenheim, où Goethe séjourna, la petite ville de Lauterbourg est la dernière étape alsacienne de la Véloroute Rhin.

Côté allemand, la Véloroute Rhin relie Bâle à Karlsruhe en traversant le Markgräfler Land, une terre viticole de renom, à l'instar des collines du Kaiserstuhl, situées à quelques kilomètres de Fribourg en Brisgau. C'est sur des chemins majoritairement plats que la Véloroute Rhin parcourt la région la plus chaude et la plus ensoleillée d'Allemagne. En dépassant l'Europa-Park de Rust, on accède à Rastatt, ville en bordure du Rhin dont les monuments historiques baroques, comme la résidence du margrave Louis-Guillaume de Bade et les vestiges de la fortification datant de la révolution badoise, témoignent de son histoire mouvementée. Enfin, L'EV15 entre à Karlsruhe, ville très jeune dont la première pierre fut posée le 17 juin 1715, avec l'édification du château qui devint la nouvelle résidence du margrave Charles Guillaume de Bade-Durlach.

Télécharger les informations utiles

 

 

  • 200 km
    de piste
    cyclable
  • 883 Km
    utilisé pour le transport
    des marchandises
  • 1233 Km
    Longueur
    du Rhin
  •  

 

  • Pèlerinage de Neunkirch - Friesenheim

    La plus ancienne mention évoquant Neunkirch date du XIIIème siècle. Sa situation, loin des grandes voies de circulation, fait de ce lieu un havre de silence, de paix et de renouvellement. La découverte d'une statuette de la Vierge Marie est à l'origine du pèlerinage. La légende raconte qu'elle aurait été trouvée par un pâtre et emmenée neuf fois, mais qu'elle est toujours revenue à son emplacement premier.

  • Colmar

    On peut rejoindre facilement à vélo la ville de Colmar via l'itinéraire longeant le Canal de Colmar. Colmar est sans aucun doute une cité tout à fait exceptionnelle par la richesse et la variété de son patrimoine historique et architectural: la Maison des Têtes (érigée au début 17e siècle) qui doit son nom aux 111 têtes qui ornent sa façade, la Maison Pfister, belle demeure bourgeoise d'époque Renaissance mais de conception médiévale, le Musée Unterlinden, l'un des plus prestigieux de France et de renommée internationale, installé dans un ancien couvent des Dominicaines du 13e siècle et qui abrite la célèbre « Vierge au buisson de roses » du peintre et graveur alsacien Martine Schongauer, les quartiers pittoresques telle la « Petite Venise », les belles maisons alsaciennes à colombages.

  • Lörrach, Allemagne : musée des trois pays

    Cette maison, primée à de nombreuses reprises, est le seul musée musée des trois pays d'Europe. Le musée montre avec l'exposition des trois pays en langues allemande et française l'histoire et le présent du Rhin supérieur en Allemagne, en Suisse et en France. Des stations participatives, des postes d'écoute ainsi qu'une borne média font de votre visite une exposition interactive inoubliable.

  • Réserve naturelle de la forêt d'Offendorf

    Située sur un ancien banc de graviers rhénans, la réserve naturelle protège 60 hectares de forêt alluviale. L'ensemble du site naturel, privé depuis 1977 de la dynamique des crues rhénanes et de leurs apports en sédiments nutritifs, est inondé, en début d'été, par la remontée de la nappe phréatique lors de la période de hautes crues du Rhin. Arbres gigantesques, roselières mystérieuses et une grande variété d'oiseaux d'eau forment les attraits de cette jungle alsacienne.

  • Réalisé
  • Non réalisé
  • Plannifié

Les pays

Les étapes