De Bâle à Karlsruhe, à travers l'Alsace et les vignobles allemandsDe Bâle à Karlsruhe, à travers l'Alsace et les vignobles allemandsDe Bâle à Karlsruhe, à travers l'Alsace et les vignobles allemandsDe Bâle à Karlsruhe, à travers l'Alsace et les vignobles allemandsDe Bâle à Karlsruhe, à travers l'Alsace et les vignobles allemandsDe Bâle à Karlsruhe, à travers l'Alsace et les vignobles allemandsDe Bâle à Karlsruhe, à travers l'Alsace et les vignobles allemandsDe Bâle à Karlsruhe, à travers l'Alsace et les vignobles allemands

De Bâle à Karlsruhe, à travers l'Alsace et les vignobles allemands

A partir de la frontière suisse, le Rhin constitue une frontière naturelle entre la France et l'Allemagne, l'Alsace et le Bade-Wurtemberg, les Vosges et la Forêt Noire. La Véloroute du Rhin suit les deux rives sur près de 200 kilomètres, longe réserves naturelles et ouvrages hydroélectriques, traverse les pittoresques villages d'Alsace, visite Strasbourg, la capitale européenne, avant d'entrer à Karlsruhe.

Côté français, la Véloroute Rhin démarre dans le sens sud-nord au niveau de Huningue, près de Bâle, suit le canal Rhin-Rhône, longe la réserve naturelle de la « Petite Camargue », traverse la forêt de la Hardt, passe à proximité d'Ottmarsheim et de sa célèbre église abbatiale romane, de l'écluse Le Corbusier datant de 1960 à Niffer, puis à Fessenheim, patrie de Victor Schoelcher, pour rejoindre l'ancienne ville forte de Neuf-Brisach, la citadelle de Vauban classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Elle se poursuit jusqu'à Artzenheim.  [...]

Déviation entre Hartheim et Breisach jusque fin juin 2016.

Déviation entre Kappel et Wittenweier jusqu'au 31 décembre 2016. Plus d'info ici.

(+)

Une grande partie du chemin alsacien de l'EV15 se fait dans la nature.

Ce qui n'empêche pas de faire un crochet par les grandes villes alsaciennes de Mulhouse et Colmar, faciles d'accès grâce à des aménagements cyclables.

Jusqu'à Strasbourg, capitale de l'Europe aux innombrables monuments historiques, classée patrimoine culturel de l'humanité par l'UNESCO, une douzaine d'écluses et des petites églises de caractère ponctue l'itinéraire. Par la digue des hautes eaux et le village de La Wantzenau, réputé pour ses restaurants, le parcours passe à proximité immédiate de la gigantesque passe à poissons de Gambsheim et traverse forêts alluviales et réserves naturelles. Au-delà de Sessenheim, où Goethe séjourna, la petite ville de Lauterbourg est la dernière étape alsacienne de la Véloroute Rhin.

Côté allemand, la Véloroute Rhin relie Bâle à Karlsruhe en traversant le Markgräfler Land, une terre viticole de renom, à l'instar des collines du Kaiserstuhl, situées à quelques kilomètres de Fribourg en Brisgau. C'est sur des chemins majoritairement plats que la Véloroute Rhin parcourt la région la plus chaude et la plus ensoleillée d'Allemagne. En dépassant l'Europa-Park de Rust, on accède à Rastatt, ville en bordure du Rhin dont les monuments historiques baroques, comme la résidence du margrave Louis-Guillaume de Bade et les vestiges de la fortification datant de la révolution badoise, témoignent de son histoire mouvementée. Enfin, L'EV15 entre à Karlsruhe, ville très jeune dont la première pierre fut posée le 17 juin 1715, avec l'édification du château qui devint la nouvelle résidence du margrave Charles Guillaume de Bade-Durlach.

Télécharger les informations utiles

 

 

  • 200 km
    de piste
    cyclable
  • 883 Km
    utilisé pour le transport
    des marchandises
  • 1233 Km
    Longueur
    du Rhin
  •  

 

  • Le Pont de la Hardt

    Aussi symbolique que technique, il stimule la rencontre et les échanges entre les communes françaises et allemandes de part et d'autres du Rhin. Premier projet concret du Groupement Local de Coopération Transfrontalière (GLCT) « Centre Hardt-Rhin Supérieur », il transforme le fleuve en lien et non plus en frontière. Son architecture, en métal et béton, a été conçue dans un souci de respect de l'environnement, l'"Ile du Rhin" étant un espace protégé obéissant à des contraintes écologiques. L'ouvrage est également appelé Pont de la Hardt Erich Dilger - Alain Foechterlé, du nom des maires de Hartheim et de Fessenheim, à l'initiative de sa création. D'une longueur de 21 7m, il comporte deux voies de transit de 3,5m chacune. Une voie est réservée aux piétons et cyclistes, l'autre aux véhicules, en circulation alternée (extrait du site Au fil du Rhin www.aufildurhin.com).

  • Pèlerinage de Neunkirch - Friesenheim

    La plus ancienne mention évoquant Neunkirch date du XIIIème siècle. Sa situation, loin des grandes voies de circulation, fait de ce lieu un havre de silence, de paix et de renouvellement. La découverte d'une statuette de la Vierge Marie est à l'origine du pèlerinage. La légende raconte qu'elle aurait été trouvée par un pâtre et emmenée neuf fois, mais qu'elle est toujours revenue à son emplacement premier.

  • Centrale hydroélectrique de Kembs

    Situé dans le sud du Haut-Rhin, à l'aval immédiat du port de Bâle, l'aménagement hydroélectrique de Kembs a été mis en service en 1932. Il comprend un barrage, des écluses et une centrale hydroélectrique. Sérieusement endommagés à plusieurs reprises durant la seconde guerre mondiale, l'aménagement est reconstruit après guerre, nationalisé en 1946 et transmis à Electricité de France qui vient d'être créée (Au fil du Rhin www.aufildurhin.com).

  • La Passerelle des Trois Pays, ou Dreiländerbrücke, à Weil-am-Rhein

    Weil-am-Rhein se situe au point de rencontre de l'Allemagne, la France et la Suisse. Détentrice du record du monde de la plus longue passerelle réservée aux piétons et aux vélos -238 mètres, la Passerelle des Trois Pays, reliant la ville de Huningue en France et Weil-am-Rhein en Allemagne, permet de franchir le Rhin. La Suisse ne se trouve qu'à une centaine de mètres, côté allemand.

  • Réalisé
  • Non réalisé
  • Plannifié

Les pays

Les étapes