Le Rhin Le Rhin Le Rhin Le Rhin Le Rhin Le Rhin Le Rhin Le Rhin

Le Rhin

Le Rhin a toujours joué un rôle important dans le développement économique des régions qui le bordent. Navigable sur plus de 800 kilomètres, entre l'embouchure et la ville suisse de Bâle, le grand fleuve européen agit comme une artère économique sur lequel transitent des millions de tonnes de marchandises chaque année. En 2011, ce chiffre s'élevait à 187 millions. L'un des plus grands centres économiques d'Europe se situe sur les bords du Rhin : l'immense complexe industrielle de la Ruhr, formé par l'agglomération d'une dizaine de villes allemandes, compte quelque 5,2 millions d'habitants. A partir de la fin du XVIIIe siècle, la force hydraulique du Rhin a été convertie en électricité, grâce à une série d'ouvrage hydroélectriques construits au fil de l'eau. Certaines installations se visitent, comme à Kembs, dans le département du Haut-Rhin.

  • Centrale hydroélectrique de Kembs

    Situé dans le sud du Haut-Rhin, à l'aval immédiat du port de Bâle, l'aménagement hydroélectrique de Kembs a été mis en service en 1932. Il comprend un barrage, des écluses et une centrale hydroélectrique. Sérieusement endommagés à plusieurs reprises durant la seconde guerre mondiale, l'aménagement est reconstruit après guerre, nationalisé en 1946 et transmis à Electricité de France qui vient d'être créée (Au fil du Rhin www.aufildurhin.com).

  • Ville portuaire de Rotterdam

    Seconde ville des Pays-Bas après Amsterdam, c'est à Rotterdam que bat le coeur industriel du pays. Située à l'embouchure du Rhin et de la Meuse, sa position stratégique en fait le débouché économique de la partie ouest de l'Allemagne et la région la plus dynamique d'Europe. Ses infrastructures s'étalent sur plus de 30 kilomètres, la classant ainsi au quatrième rang des ports internationaux et au premier rang des ports européens. Avec la ville du Havre, le port en eau profonde « Europoort » de Rotterdam est le seul port d'Europe à pouvoir accueillir les supertankers et leur cargaison de 400 000 tonnes de fioul. Raffineries et centres industriels pétrochimiques se sont installés dans la région.

  • Le Pont de la Hardt

    Aussi symbolique que technique, il stimule la rencontre et les échanges entre les communes françaises et allemandes de part et d'autres du Rhin. Premier projet concret du Groupement Local de Coopération Transfrontalière (GLCT) « Centre Hardt-Rhin Supérieur », il transforme le fleuve en lien et non plus en frontière. Son architecture, en métal et béton, a été conçue dans un souci de respect de l'environnement, l'"Ile du Rhin" étant un espace protégé obéissant à des contraintes écologiques. L'ouvrage est également appelé Pont de la Hardt Erich Dilger - Alain Foechterlé, du nom des maires de Hartheim et de Fessenheim, à l'initiative de sa création. D'une longueur de 21 7m, il comporte deux voies de transit de 3,5m chacune. Une voie est réservée aux piétons et cyclistes, l'autre aux véhicules, en circulation alternée (extrait du site Au fil du Rhin www.aufildurhin.com).

  • La passerelle des Trois Pays

    La passerelle des Trois Pays est un pont qui traverse le Rhin entre les villes de Huningue (France) et de Weil-am-Rhein (Allemagne). Elle détient le record du monde de la plus longue passerelle réservée aux piétons et aux vélos. Son nom vient de sa localisation entre la France, l'Allemagne et la Suisse Elle a été construite par l'architecte franco-autrichien Dietmar Feichtinger.

Les etapes

Conseils de voyage